Retrouvez le rapport moral du Président lors de l'A.G. du CRIdF

Madame Valérie Belsito, représentante du CODIR de la FSCF,
Monsieur Jean VINTZEL, président d’honneur de la fédération,
Monsieur le Conseiller Technique National, Gérard Santoro,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs les présidentes et présidents des comités départementaux,
Mesdames, Messieurs les délégués de nos associations affiliées,
Mesdames, Messieurs les bénévoles,

Merci tout d’abord à la ville de Quincy/sous/Sénart, au club de l’UNION FAMILIALE de QUINCY et au CD de l’Essonne qui nous accueillent aujourd’hui.

Me voici devant vous, afin de vous exposer mon rapport moral.
Vous venez d’écouter les différents rapports d’activités de la saison qui vient de s’écouler.
Je félicite tout d’abord les responsables des Commissions Techniques, qui ont bien voulu les présenter. Comme vous le savez le CR a souhaité pour cette nouvelle mandature qu’il en soit ainsi. Qui mieux que les représentants des CT pour ce faire.
Il paraissait également plus intéressant, plus constructif, d’en savoir plus sur les perspectives d’évolution et de développement de nos activités.
Il est bon de constater, il est encore mieux d’évoluer.
Je vous remercie de l’approbation que vous avez bien voulu manifester sur les actions menées ici et là.
Je voudrais saluer le rôle des collaborateurs du CR, Sandra, Vanessa, Nicolas, pour le travail accompli durant cette saison.
Il a fallu redistribuer certaines missions et les faire monter en puissance sur d’autres, compte tenu de la nouvelle organisation du CR depuis le début de l’année.
Je souhaite également la bienvenue à Aurore et Lucas qui nous ont rejoints sur des missions spécifiques sur un emploi à temps partiel puisqu’ils restent salariés de leur CD respectif.  Je salue à ce titre l’esprit d’ouverture des élus de ces CD.  Ils ont compris que notre réussite à tous passe aussi par la mutualisation des efforts.
Nous avons été accompagnés également durant une partie de la saison par 2 stagiaires. La mission de l’une d’entre eux s’est rallongée à notre demande jusqu’à la fin de l’année. Elle a par ailleurs réalisé les vidéos de présentation que vous venez de voir. Merci Camille pour ta présence à nos côtés, pour la qualité de ton travail, d’esprit et ta motivation.
Je désire également remercier les élus du Conseil d’Administration pour la force et la qualité de leur engagement vis-à-vis du CR et de notre fédération, pour leur soutien à mon égard dans les responsabilités qui sont les miennes.
Bien entendu la réussite de l’ensemble de nos actions ne peut exister sans l’apport et la participation entière des acteurs du territoire.
Présidentes/es de nos comités départementaux, responsables et membres de nos commissions, organisateurs, juges et arbitres, dirigeants, l’ensemble des bénévoles qui font vivre nos rencontres régionales.
La région n’est pas là pour diminuer le rôle de ses départements, pour les étouffer. Bien au contraire, elle est là pour les aider à se développer. Cependant, toute velléité d’individualisme, de séparatisme, de repli sur soi est vouée à l’échec.
Le nombrilisme n’a pour résultat que de se concentrer sur soi-même et d’oublier ceux qui nous entourent.
Nous avons besoin des uns et des autres. La région de ses départements et les départements de la région et ceci sera encore plus vrai demain avec la nouvelle gouvernance du sport. Que ceux qui n’en comprennent pas les enjeux futurs s’apprêtent à souffrir voir à mourir.
Cette nouvelle gouvernance du sport qui doit également s’adapter à nous, ne doit pas reprendre les vieilles habitudes, les anciens fonctionnements, qui n’ont abouti qu’à d’innombrables pertes de licenciés et de difficultés rencontrées dans l’ensemble de nos structures.
Sachons évoluer. Les anciens systèmes qui ont créés des chefs et des petits chefs partout sont révolus. Cela crée du blocage, de la fragilité et de la tension.
Il convient de retrouver de la souplesse, de l’agilité de la proximité et de la réactivité.

  • 1. BILAN D'UNE SAISON PASSEE

Beaucoup a été fait. Lors de mon discours du 05.11.2016, jour de mon élection, j’ai pris plusieurs engagements :

Nous continuons à nous désendetter vis-à-vis de nos CD. Nous en sommes à notre 5ème vague de remboursement depuis mon arrivée à la tête du CR. Une partie des dettes anciennes a été remboursé à ce jour Je sais que cela ne suffit pas, que cela ne va jamais assez vite aux yeux de certains. Je répondrai simplement : « Qui va lentement va sûrement ».
La lecture des comptes vous a permis de constater que nous allons dans le bon sens. Nous avons le plus grand désir de régulariser cette situation le plus rapidement possible et nous réfléchissons de ce fait à la possibilité de passer à la vitesse supérieure pour ce faire.
Nous ferons une proposition aux présidents de CD très prochainement.
Ce désir d’accélérer le mouvement n’est dû qu’au désir d’être en accord parfait avec ce que j’avais annoncé lors de mon élection et aucunement parce que je céderai à certaines pressions. Les pressions sont inutiles et elles me laissent de marbre.
Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis.
L’arriéré des dettes sera soldé intégralement à la fin de cette mandature.
Bien évidemment nous serons amenés à réfléchir par la suite à notre politique tarifaire notamment en matière de droits d’engagements. 
Relance ou renforcement des activités, ceci passant par la réorganisation des CT ou même leur création pour certaines. l’Eveil de l’enfant, Sports aquatiques, SBEME (Santé Bien Etre Mieux Etre), 3 raquettes, notamment. Certaines connaissent encore des difficultés à s’organiser, à se rencontrer du fait que leurs membres sont souvent très éloignés ou encore trop peu nombreux ou ont baissé les bras rapidement.
Nous réfléchissons à leur apporter des solutions afin de faciliter leur développement, via la vidéo conférence par exemple. De nouveaux appels à candidature ont été adressés dernièrement afin d’intégrer certaines commissions ou groupes de travail.
Je rappelle à ce titre puisqu’il semble parfois nécessaire de le préciser encore et toujours, qu’il revient aux CTR d’animer l’activité ou discipline dont elles assurent la responsabilité. Elles organisent les manifestations et rencontres régionales. Elles participent à la promotion des formations dont le Comité Régional est organisateur et employeur, lui et lui seul, et auprès des CT départementales et des associations affiliées.
Gérer l’aspect technique c’est bien, mais il ne faut pas oublier la 2eme mission des CT, Il leur appartient également de participer au développement de leur activité.      

Leurs responsables et membres étant nommés par le CA du CR, ces derniers bénéficient de toute la confiance du dit CA, et leur gestion ne saurait être remise en cause par quiconque d’autre que celui-ci. Je n’accepterai à aucun moment qu’il en soit autrement. Je pense être parfaitement clair sur ce sujet et l’avoir déjà démontré.

  •     1.1. NOUVELLE SAISON POUR DE NOUVEAUX PROJETS

La notoriété de notre fédération passe avant tout par l’action entreprise sur ses territoires.
Nous devons œuvrer les unes, les uns et les autres à quelque niveau que ce soit de notre engagement, à cette grande entreprise.
Cela passe par la représentation systématique de tous dans le maximum de structures. CA d’administrations, CDOS, CROS et autres, afin de faire valoir nos idées et nos actions, nos différences.
A titre personnel, j’ai intégré l’équipe du CROSIF afin de promouvoir notre activité de l’EVEIL de L’ENFANT. Je tenterai d’être force de propositions et de développer des actions sur le terrain, notamment une journée spécifique PETITE ENFANCE sur le modèle des journées déjà existantes telles que SPORT EN FILLES, EN MIXTE, SAUV’NAGE etc……auxquelles le CR participe systématiquement.
Ces participations sont essentielles pour l’image de notre fédération mais également parce qu’elles nous ouvrent des portes, de nouveaux contacts, voir, de nouveaux financements.
Il est absolument nécessaire de renforcer nos liens et nos échanges avec nos interlocuteurs publics.
Nous nous efforçons d’être présents aux travaux de ces derniers, notamment à ceux du CROSIF, je viens de le dire, (Comité Régional Olympique et Sportif d’Ile de France), dont je remercie également sa présidente pour sa présence continuelle à nos côtés et le Conseil Régional avec lequel nous travaillons sur divers projets. J’insiste sur cet aspect. Pour avoir rencontré son vice-Président en charge du sport et de la vie associative à plusieurs reprises, M. Patrick Karam, je sais que la région est désireuse et elle le démontre, d’apporter son soutien au réseau sportif francilien. Elle est en permanence à l’écoute de nos difficultés et soucieuse de notre bien-être.
La présence de nos élus sur le terrain est primordiale et concoure évidemment à la notoriété de notre CR.

  • 1.2 MISE EN PLACE DU NOUVEAU PROJET DE DEVELOPPEMENT REGIONAL ET DU PSTC

Dans le cadre de la mise en place du PSTC (projet sportif territorial concerté), nous avons régulièrement rencontré les Responsables du Pôle Sport à la DRJSCS (Direction Régionale Jeunesse Sport et Cohésion Sociale), je les remercie vivement pour leur écoute, leur aide et la qualité du travail que nus avons pu entreprendre ensemble avec le soutien de notre CTN, Gérard Santoro.
Il s’agit là aussi d’un chantier très important sur lequel nous nous sommes engagés, et pour lequel nous devons être en capacité de répondre de manière sérieuse et la plus professionnelle qui soit, notamment grâce à la mise en place de L’ETR (Equipe Technique Régionale). Cette équipe s’est déjà réunie à 2 reprises et je remercie les participants pour le travail déjà effectué et à venir.
Notre réussite à tous passera nécessairement par une mutualisation des ressources, quelles qu’elles soient. 

  • 1.3. UNE saison POSITIVE MAIS…………

Nous avons certes amené à nous de nouvelles associations mais nous avons perdu aussi quelques-unes. Parfois parce qu’elles nous avaient rejoint comme simples consommatrices, et d’autres fois pour aller rejoindre la concurrence, pour raisons diverses, plus souvent techniques qu’autre chose.
Le solde positif du nombre de licenciés par rapport à l’an passé ne doit pas nous permettre de nous cacher derrière nos petits doigts.
Nous sommes confrontés comme beaucoup au problème de la prise de licences utiles, ce par nécessité économique. Nous avons perdu nombre de licences loisirs notamment. Nous devons nous interroger sur ce problème.  Le CR a tenté d’apporter une première réponse dans son dossier de ré-affiliation cette année (voir le tableau des offres promotionnelles).
Encore une fois, je comprends parfaitement les problèmes financiers des associations.
Mais il convient de s’interroger tout de même sur le résultat à moyen et long terme.
Plus nous sommes, et plus de poids nous avons vis-à-vis des pouvoirs publics, de nos partenaires et de nos concurrents.
Pour faire face aux problèmes financiers que nous rencontrons les uns et les autres, il existe d’autres moyens, d’autres sources de financements que les licences, le   CNDS traditionnel, ou vos conseils départementaux. Chacun sait que de ces côtés-là, les rivières seront amenées à se tarir.
Il convient de trouver de nouveaux financements, privés notamment. D’abord répondre à divers appels d’offres existants. Le comité régional s’y emploi.
Certains ont pu voir passer avant les vacances des dossiers de subventions concernant le FDVA, ou le CNDS Héritage et Société. Il faut y répondre.
Arrêtons de nous plaindre ici et là si nous ne sommes même pas capable de faire le minimum que nos fonctions d’élus, exigent. Si nous ne faisons pas les efforts nécessaires pour la survie de nos structures respectives, pour accompagner nos associations. N’allons pas chercher d’autres responsables que nous-mêmes.
Le comité régional n’est pas seul responsable de tous les maux. Il est plus aisé de passer son temps à reposer les fautes sur les autres.Je souhaite et ne cesserai jamais de le répéter à l’intention de nos élus et responsables de commissions. Adaptons nos règlements afin d’ouvrir davantage encore nos évènements et manifestations aux plus faibles, aux personnes les plus éloignées de la pratique physique. Toujours en respectant les directives nationales et leurs règlements bien sûr, mais en les adaptant à notre territoire. D’autres fédérations le font, pourquoi pas nous ?

Cessons de vouloir parfois copier les voisins délégataires. Tout d’abord parce que nous n’y arrivons pas, et nous ne faisons pas dans l’élitisme, ce qui n’empêche en rien la recherche de la qualité, de l’amélioration de nos techniques. Mais s’agit-il de penser à dépasser l’autre ou plutôt à se dépasser soi-même. N’y perdons pas notre âme. Soyons inventifs, créatifs.
Il serait bon parfois de relire le projet éducatif de notre fédération et surtout de bien l’appréhender.
Nous devons partager nos expériences, nos activités.
Surtout, n’oublions pas notre mission première, n’oublions pas pourquoi nous sommes là, ni pour briller, ni pour paraître, mais uniquement afin de permettre à nos licenciés, d’exercer leur passion en toute quiétude, dans les meilleures conditions possibles, afin qu’ils et elles s’épanouissent au mieux dans le cadre de leur activité.

  • 1.4 DES CHANTIERS PRIORITAIRES POUR CETTE PROCHAINE SAISON

Nous souhaitons axer cette nouvelle saison sur le développement de nouvelles activités de sport et de loisirs. De nous adapter aux offres nouvelles, à des lieux non encore utilisés. Le CR s’y emploie déjà lors d’évènements spécifiques sur les bases de loisirs de la région, notamment. Nous y avons effectué des démonstrations de Kinball, Bumball, Torball, cette dernière adaptée aux personnes malvoyantes. Nous tenterons d’en développer d’autres.
Un travail important pour le développement de notre activité Eveil de l’enfant est effectué également. Dans nos associations mais aussi par le biais d’évènements, d’initiations proposées à diverses structures.
Nous travaillons depuis plusieurs mois sur des évènements au tour du Basket, ceci dans le but d’arriver un jour à relancer un championnat. Je salue à ce titre les efforts et le soutien du responsable de la CT Jean Baudon, et de Mourad Marthi membre de la Cie Nationale et joueur de l’Alsace de Bagnolet.
Je souhaite également souligner   le travail du responsable de la CT Foot, Rémi Gagnard, qui re-dynamise son activité.
Proposer également des manifestations inter-régionales, ceci permettant en outre de maintenir ou relancer certaines activités en souffrance.
Comme vous le savez le Comité Régional Ile de France s’est porté volontaire pour l’organisation des finales de coupes GAF/GAM qui auront lieu les 17/18 Mars 2019 au CDFAS à Eaubonne.
Nous avons déjà prouvé notre capacité à nous mobiliser au tour de grands évènements.
Les assises de printemps en 2016 et plus récemment en co-organisant avec le siège le concert à la Madeleine dans le cadre du 120eme qui a rencontré un vif succès, ainsi que l’aide que nous avons apporté lors des finales nationales Basket. 
D’autres manifestations nationales   se dérouleront sur notre territoire, les finales nationales en GRS à Epinay sous Sénart et les Rencontres nationales FSCF de randonnées.
Accompagner nos associations dans le développement du programme national Santé Atout Form’ afin de promouvoir une politique de prévention et de préservation de l’intégrité physique.
Je signale à ce titre que le CR vient de signer un partenariat avec l’Association ELLA-SANTE avec laquelle nous allons mettre en place diverses actions liées à ce thème. 
Adapter nos formations en collant encore davantage aux réalités du terrain, améliorer leur qualité tout en n’étant pas forcément à la recherche de l’excellence à tout prix, développer nos réseaux de compétences techniques, renforcer les dispositifs.
De nouveaux formateurs ont rejoint nos équipes pour les formations fédérales et le BAFA. Je tiens à saluer à cet effet la qualité de ces formations. L’engagement de ces formateurs dans notre projet éducatif.
Sensibiliser nos publics au développement durable dans le cadre de nos manifestations dans leurs ensembles en favorisant les solutions les plus respectueuses de l’environnement certes, mais aussi de la pérennisation de nos activités.
Favoriser l’engagement des jeunes au sein de l’ensemble de nos structures. A cet effet, nous allons travailler sur la mise en place d’un séminaire de prise de responsabilité régional en s’appuyant notamment sur la formation UFF trop peu connue de nos licenciés. Nous réfléchissons par ailleurs à la mise en place d’un soleader régional.
Je vous informe par ailleurs qu’un Conseil du Territoire Régional, sur le modèle du National aura lieu le 19 Janvier 2019 et se déroulera sur une journée.
L’ensemble des CA des CD, l’ensemble des membres des CT et groupes de travail y seront conviés.
Ce sera l’occasion de partager nos idées, nos difficultés sur des thèmes précis. Les territoires auront l’occasion par ailleurs de faire des propositions concernant son OJ.
Etre à l’écoute de tous, s’imprégner de notre projet fédéral, être force de propositions et pas seulement de critiques, ceci ayant pour finalité de créer par la suite notre projet de développement Régional spécifique.

  • CONCLUSION :

Mesdames, Messieurs,

Voici le chemin que je vous propose à nouveau de suivre, les objectifs sur lesquels nous souhaitons nous concentrer pour cette nouvelle saison.
Je reste fidèle à notre histoire, à nos valeurs, à notre projet fédéral.
Ici et là, j’entends parfois, les doutes, les interrogations, le scepticisme ambiant, les critiques. Y a qu’à, faut qu’on……………
Malgré tout, malgré la tâche immense à accomplir, je continu à aller de l’avant, sans hésitation aucune.
A chaque instant mon engagement et ma détermination restent sans faille, J’irai au bout de mes convictions quelles que soient les difficultés.
En conclusion je terminerai par une phrase de Jean Cocteau « Ce que le public te reproche, cultive-le : C’est toi. »
Merci de votre attention et de votre confiance

Bruno GENDRON

Boutique nationale

NOUVEAU PRODUIT 

Agenda FSCF 2020-2021

bloc_boutique_1.png

Où pratiquer

Rechercher une activité

et
km alentour

Suivre notre actualité

MULTIMEDIA

multimedia.png

fscf-logo-bloc_0.png